Appel à communication

Journées Omeka 2020 :
Projets scientifiques, culturels et/ou documentaires avec Omeka

Nancy, 13-14 octobre 2020

Omeka est devenu un des principaux outils d'édition et de valorisation de corpus, de fonds, d'archives et de bibliothèques numériques. Depuis 12 ans (la première version a été publiée en février 2008), son usage s'est diffusé au sein des projets de recherche, des laboratoires, des bibliothèques, des institutions culturelles et des sociétés savantes. Autour, s’est développé un véritable écosystème de pratiques, de services et de développements que nous proposons d’aborder lors de deux journées d'études ouvertes à toutes et tous ayant un projet de publication numérique de contenus ou étant intéressés par l'étude et la valorisation de données culturelles.

Omeka est un logiciel libre de publication web spécialisé dans l'édition de contenus et de gestion de bibliothèque numérique. Son développement est assuré par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media, George Mason University avec la collaboration d'une communauté de développeurs et d’utilisateurs venant de l’informatique, des bibliothèques, des musées et des sciences humaines. Il se situe au croisement de différents besoins : système de gestion de contenus (CMS), gestion de collections et gestion d'archives numériques. Son objectif essentiel est de permettre aux utilisateurs de se concentrer sur le contenu, sur l’interprétation et la médiation plutôt que sur la technique.

Omeka S est une nouvelle version qui vient compléter plutôt que remplacer Omeka Classic ; selon les concepteurs, Omeka Classic est plutôt vers les projets de chercheurs et d’enseignants ; Omeka S est plus destiné aux institutions qui gèrent plusieurs sites à partir d’un fond commun et qui souhaitent publier des données liées au sens du web sémantique.

Ces journées s'inscrivent à la suite de deux initiatives : Projets scientifiques utilisant Omeka. Nouveaux usages d’éditions et de valorisation des fonds, archives et corpus scientifiques proposée par l'Université PSL le 13 juin 2016 à l’ENS de Paris ; Zotero & Omeka — des outils pour les humanités numériques, co-organisée par l’Espace Mendès France et l’école doctorale « Humanités » de l’université de Poitiers le 16 janvier 2019 à Poitiers.

Elles sont organisées par les animateurs du site omeka.fr avec le soutien des Archives Henri-Poincaré (CNRS/Université de Lorraine/Université de Strasbourg) via le projet IMPACT OLKi, de la MSH Lorraine et de l'INIST-CNRS ; en partenariat avec Thalim (CNRS / ENS / Paris 3) et l’Espace Mendès France (Poitiers).

Elles sont ouvertes à toutes et tous, après inscription et dans la mesure du nombre de places limités.

Que vous soyez utilisateurs du logiciel ou intrigué par son utilisation, vous pouvez proposer une contribution sur https://omeka.sciencesconf.org.

Les journées alterneront des conférences, des retours d'expériences et des tables rondes. Différents temps de discussion autour de posters permettront de partager expériences, d'échanger idées et opportunités.

Le site omeka.fr veut fédérer les utilisateurs d’Omeka dans l’espace francophone ; des moments lors de ces journées seront organisés pour arriver à construire une représentation francophone pour dialoguer avec le Roy Rosenzweig Center for History and New Media qui pilote le développement d’Omeka avec l’aide d’une communauté internationale.

Elles seront articulées autour de trois thématiques :

A. Histoire et perspectives

Il est important de faire un retour critique sur l'histoire d'Omeka, de pouvoir se situer dans une évolution des techniques et des usages, face à l'explosion des contenus mis à la disposition et la multiplicité des modes de lecture et d'accès.

Omeka évolue et sa communauté aussi. Nous voulons aussi pouvoir faire converger des besoins futurs et ouvrir la discussion avec les concepteurs du logiciel.

B. Retours d'expériences méthodologiques et techniques

Les utilisations d’Omeka sont très différenciées selon les corpus et les besoins. Mais Omeka permet une grande interopérabilité des métadonnées et des fichiers. En plus de cette interopérabilité des contenus, nous voulons aussi débattre des synergies possibles autour des méthodes et des outils d’Omeka.

Beaucoup de projets développent des adaptations et des extensions à la plate-forme qui peuvent intéresser d’autres projets : cela sera l’occasion de dresser un état de l’art des initiatives existantes et de faire croiser mise en ligne de fonds d’archives, éditions de corpus et autres bibliothèques numériques.

 C. Structurer une communauté ?

À l'heure de l'évolution rapide des pratiques en médiation et dans la recherche aujourd'hui, la diversité des usages d’Omeka peut être une richesse comme un handicap. Nous ne souhaitons pas séparer Omeka Classic et Omeka S en organisant des sessions spécifiques ; nous insisterons au contraire sur les usages en dépassant la question du logiciel.

La question d’une communauté Omeka est alors posée : existe-t-elle ? Si oui elle serait de toute façon une communauté protéiforme. Elle reposerait alors sur l'interconnexion originale entre différents milieux (universités, bibliothèques, laboratoires, associations, etc.) et fonctions (chercheurs, ingénieurs, chargés de ressources documentaires, profils hybrides, etc.).

Nous ouvrons un appel à communication et à poster. Vous pouvez proposer votre retour d’expérience ou présenter outil, méthode ou projet fonctionnant avec Omeka.

Les communications seront de 15 minutes suivies de 5 minutes de discussion. La priorité sera donnée aux projets réalisés ou en cours de réalisation et nous souhaitons insister sur les points suivants :

  • enjeux scientifiques / culturels dans l'usage d'Omeka ;
  • propositions méthodologiques & description des procédures ;
  • adaptation du projet au logiciel versus adaptation du logiciel au projet ;
  • bonnes pratiques en plugins, en métadonnées et en éditorialisation ;
  • exemple d'interconnexions / d'interopérabilité ;
  • comment Omeka peut permettre de faire de la science ouverte ?
  • patrimonialisation & mise à disposition de contenus pour le citoyen.

Pour les propositions de communication ou de posters, merci de soumettre un texte de maximum 500 mots sur le site omeka.sciencesconf.org jusqu'au 15 juin 2020. Une réponse vous sera apporté le 15 juillet.

En complément, vous êtes invité à déposer les références de vos sites et ressources Omeka sur omeka.fr et à contribuer au groupe Zotero Omeka francophone.

Modalités d'inscription et de réponse à l'appel à contribution

Pour vous inscrire aux journées ou soumettre une contribution, vous devez disposer d’un compte sur SciencesConf et vous identifier ou vous créer un compte pour l’occasion. Si vous souhaitez déposer une proposition de communication ou de présentation d’un poster, vous pourrez le faire à partir de ce compte en vous identifiant. Une affiliation, votre structure de rattachement, pourra vous être demandée. Si elle n’existe pas dans la base, vous pourrez la créer, ou bien vous rattacher à « Communauté Omeka francophone ».

Personnes connectées : 1